Issue de la toxine botulique (préalablement utilisée pour les spasmes du visage par les ophtalmologues), l’injection faite au visage et au cou permet d’atténuer, voire faire disparaître, les rides d’expression dues à une contraction des muscles de la face et du cou.

C’est une toxine sécrétée par une bactérie responsable du botulisme. Il s’agit d’une protéine dont les propriétés sont neuro-toxiques. Elle est diluée avant d’être injectée dans les rides du front et de la patte d’oie.

Pour traiter les rides d’expression au niveau du front et de la patte d’oie chez les hommes et les femmes. Elle peut être dans certains cas utilisée pour traiter les bandelettes au niveau du cou.

Après avoir dilué le produit, la toxine est injectée avec une aiguille dans les rides du lion, les rides horizontales du front, et les rides de la patte d’oie. Il est recommandé d’éviter toute exposition au soleil pendant les deux jours suivants l’injection.

De 4 à 6 mois. Il est à noter cependant que dans certains cas relativement rares, la toxine peut avoir des résultats limités.

En accord avec le patient, l’injection sera faite en une fois lors de la consultation.

Ne pas être sous anti-coagulant.

Ne pas avoir d’inflammation ou de lésions au niveau du visage.

En cas de maladies neuro-musculaires.

Dès CHF 350.- la zone

Demande d'information